MUSIQUE ARABO-ANDALOUSE ET JUDEO-ANDALOUSE

 

UNE HISTOIRE DE LA MUSIQUE ARABE

REFERENCES DISCOGRAPHIQUES

Sylvain Ghrenassia, le père d'Enrico (à gauche) était violon alto dans l'orchestre de cheikh Raymond Leyris (portrait noir et blanc) de 1942 à 1961. Enrico y jouait de la guitare.

Cheikh Raymond LEYRIS

Enrico MACIAS était à la guitare.

 

 

Reinette Sultana DAOUD est née à Tiaret (Algérie), mais elle représente l'école de musique arabo-andalouse d'Oran, où elle fut l'élève de Saoud L'ORANAIS. S'accompagant au 'ud, elle a chanté dans les cafés musicaux d'Oran, puis s'est installée depuis 1961 en France.

J'ai eu la chance de l'entendre en concert, avant sa disparition, et j'ai pu apprécier la chaleur et l'expressivité de sa voix.

"J'ai mis mon sort entre les mains de Dieu
C'est le destin
Ce que j'ai regretté dans ma jeunesse,
C'est la séparation d'avec ma bien aimée
Ce qui m'a tant peiné jadis, c'est la séparation d'avec ma gazelle
J'interroge les ruines d'une maison et je me lamente
Je suis soumis à la volonté de Dieu
Ô, vous qui partez vers Alger, portez-leur mon salut
Ce coeur embarassé attend de leurs nouvelles
Dieu me pardonne : j'ai mis mon sort entre ses mains."

Poète algérien anonyme

 

 

" Tif yâ durri
Tourne ma perle rare, fiasques à la main
Encore et encore verse moi du vin
Abreuve-m'en, tout contre ton sein
Dans des coupes, jusqu'au matin.
Debout ! et chant en bayyâtî
Emeus les convives, mon ami
Tu es mon âme, tu es ma vie
A mes yeux le plus joli
Viens mon compagnon, oublie
Les censeurs et le blâme
Sois doux, ô ma gazelle
Sans détours ni palabres."

 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

 

Des liens :

  • Page très complète et interessante consacrée aux musiques sépharades, judéo et arabo-andalouses
  • Une discographie très fournie consacrée à la musique arabo-andalouse

  • RETOUR MUSIQUES DU MONDE